[Admin-ml] Poursuites Etudes, Sondage, DUT R&T

Jean-Luc Bailloeul jlbailloeul at irtsnpdc.fr
Lun 25 Mai 19:02:53 CEST 2009


Je vois que mon avis fait réagir (si l'on continue, on va peut être  
battre le thread WGM :-))
>
> Alors là cela me fait bondir. Tu veux que nos universités et écoles  
> soient de simples prescripteurs de produits (avec forcement une date  
> de péremption) ? Je m'insurge contre cette idée. Pour faire bref,  
> former sur des produits n'est valable qu'un temps. Dans nos métiers,  
> passé 4 ans un produit fait presque partie du passé. donc la durée  
> de vie de tes techos est de 4 ans. Effectivement ils sont  
> utilisables de suite, et jetables dans pas longtemps. Cela donne des  
> pousses boites sans intelligence embarquée. Par contre, un esprit  
> bien formé sera capable de s'adapter parce qu'il sera capable de  
> réfléchir. Il faut des pousses boites. Mais pour quelqu'un qui  
> s'interesse aux études supérieure au delà de bac +2, je ne crois pas  
> que ce soit la solution.
non ce n'est pas ce que je dis : je cite : "Les formations apprennent  
à apprendre, à acquérir de la méthodologie, prendre du recul par  
rapport à une situation professionnelle grâce à une solide assise  
théorique", donc nous sommes d'accord.

Ce que je pense, même si j'ai peut être abusé avec le terme  
"intensément", c'est que toutes les formations informatiques ont un  
parti pris quand aux choix des technos enseignées. Dans le cadre de ma  
licence, la formation était à 98% basée sur Cisco et Linux. Je pense  
que l'on pourrait étudier d'avantage de produits que l'on sait  
retrouver en entreprise, et pas que deux ou trois (ma liste n'est pas  
exhaustive, mais j'essayai de prendre un exemple de chaque : réseau,  
système, téléphonie…).
Et je ne dis pas ça pour moi. Nous étions que quelques uns sur la  
promo à être en formation continue, et à se dire que la formation  
dispensée n'aiderait pas foncièrement les moins expérimentés dans le  
monde du travail. j'ai pour ma part suivi de bonnes formations  
produits auprès de professionnels compétents, et il n'y a rien de tel.  
Maintenant j'ai un bon patron qui me donne cette chance. J'ai connu  
aussi des bacs+3 et plus qui sont porte-carton, et à qui on ne propose  
pas d'évolution, sous prétexte d'un manque de compétence sur un  
produit, et à qui on propose pas de formation.

> Sans oublier que la majorité des grosses boites ne sont pas  
> européenne Dans ta liste d'entreprise une seule entreprise à moitié  
> européenne. Ce qui entraine une fuite de capitaux hors d'europe à  
> nos frais (de formation).
Ben oui, mais ça, c'est le marché qui veut ça.

>>>> Ce qui est important, c'est donc les bases, la curiosité, et lire  
>>>> l'anglais. Le reste...
>> Il faut de ça aussi.
> Il faut de cela surtout. Une carrière c'est 40 ans. Tu ne peux pas  
> construire 40 ans avec seulement un peu de çà dans des métiers comme  
> les nôtres.
Tous le métiers, à leur façon, exigent ces conditions. mon père a été  
peintre pendant 45 ans, ça ne l'a pas empêché de repartir dans sa  
dernière décennie professionnelle de retourner en formation, pour en  
apprendre plus sur le métré, les études de charge… être passionné,  
c'est indispensable. cela ne nous rend pas omniscient.

> Excusez moi par avance de parler un peu de moi. Mais, je suis  
> physicien de formation initiale et j'ai fait de l'informatique  
> simplement pour le plaisir pendant de longues années. Je voulais  
> savoir avant toute chose pourquoi le ciel est bleu :) Ce n'est pas  
> pour autant que j'ai n'ai pas été capable de mettre en oeuvres des  
> productions critiques avec des outils que ma formation ne  
> connaissait ni d'eve ni d'adam. Parce que ma formation m'a appris a  
> poser un problème, émettre des hypothèses, les vérifier, en tirer  
> des conclusions, faire une synthèse etc. Tu rajoutes un peu/beaucoup  
> d'algorithme, de programmation, le modèle réseau et deux trois poils  
> au tour et roule ma poule.
Je suis tout fait d'accord. Je rappelle que je suis un autodidacte  
convaincu.
Mais je prône aussi, tant qu'à se former, une formation de qualité.

>> Cela dit, bosser chez Apple en tant qu'hotliner, c'est sans doute  
>> mieux que de fabriquer les macs en Chine :-)
> Chez les IT, il y a des levels. Tu peux quand même cibler d'être un  
> poil plus haut que level1, le hotliner, même si c'est une étape pour  
> passer à des choses plus interessantes.
le petit sigle :-) indique une note d'humour (souvent boiteux,  
j'avoue). Il ne faut prendre tout ce que je dis au premier degré ;-)

Bien à vous,
Jean-Luc




Plus d'informations sur la liste de diffusion Admin-ml